RespIre Pleine Conscience
La Pleine Conscience

"Suivez toujours le souffle de votre esprit intérieur"

Cheminement


Depuis 2016, cycles de formation en ayurveda (médecine traditionnelle non conventionnelle, originaire de l'Inde) notamment cuisine végétarienne ayurvédique parce que je suis sportive, curieuse et gourmande et premiers pas dans la pratique du yoga.


En 2019, programme MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction) en 8 séances sous la houlette de Jacques Splaingaire (Mindfulness Belgium).


En 2019-2021, certificat universitaire d'animation de groupe basée sur la pleine conscience pour l'enfant et son entourage (UCL).


En 2020, module de formation "Pleine conscience et Communication" coanimé par Sybille de Ribaucourt & Anne-Marie Flamand.


En 2020-2021, cycle d'approfondissement "Apprivoiser l'éco-anxiété par la pleine conscience et la reconnexion au vivant" par Caroline Lesire & Isabelle Giraldo (Emergences).


Février 2021, stage d'initiation à la WHM (Wim Hof Method) par Leonardo Pelagotti (Inspire Potential).


En 2021, programme MSC intensif (Mindful Self-Compassion) coanimé par Inken Dechow & Dominique Retoux (Pleinement conscient.e) et actuellement inscrite dans le programme TT (Teacher Training) de l'ADM (Association pour le Développement de la Mindfulness).


En 2021, Certificat d'Université en Hypnose thérapeutique du Pôle Santé (ULB).


2020-2022, Certificat d'Université à la Pleine Conscience - Mindfulness (ULB).  

Lorsqu'on commence à s'ouvrir au calme et au silence, on est stupéfait d'entendre uniquement ses propres pensées, qui peuvent être plus bruyantes, plus dérangeantes et plus distrayantes que tout bruit extérieur - Jon Kabat-Zinn

Et pourquoi pas vous?


Méditer, cela prêterait presque à sourire si cela ne procurait pas certains avantages.


Alors pourquoi méditer? Est-ce pour tous?

Les bienfaits de la méditation ne sont plus à prouver et les cartésiens que nous sommes peuvent être rassurés. Il ne s'agit pas d'un dogme ou d'une doctrine mais d'une pratique laïque qui s'inspire du bouddhisme. Méditer nous permet de prendre le temps de "mettre sur pause", un luxe dans notre société. Une difficulté aussi. S'arrêter pour prendre le temps d'une respiration pleine et entière, pour porter attention, volontairement sur le moment présent. Une difficulté supplémentaire pour les connectés que nous sommes. Se permettre enfin de se re-connecter à soi, au plus proche de nos émotions et de nos sensations, sans jugement. Il ne s'agit pas de ne pas penser ni de planer mais de laisser venir à nous ces pensées, sensations, émotions et de les laisser filer en revenant à notre respiration. Qui n'a jamais poussé un profond soupir, au terme d'une journée marathon, en se rendant compte qu'il ou elle avait tout simplement oublié de respirer?